Noëlie Pittet: «Toujours la première sur la piste de danse»

Noëlie est restée très vive et très active, grâce à son caractère ouvert. «Rien n’est plus beau que l’amitié, il faut la nourrir, faire des téléphones, participer à des activités.»

Membre assidue de deux chorales, c’est pourtant longtemps la peinture qui l’a portée durant sa retraite. «J’en avais toujours rêvé et à 62 ans, je suis allée suivre des cours au CAD. Tous les lundis, 15 ans durant, je m’y suis rendue avec le même enthousiasme.»

C’est au CAD justement qu’elle a entendu parler des séjours à thème et, notamment, de la semaine  Remise en forme  proposée au Chalet Florimont. Cette «curieuse de nature» a bien évidemment été enchantée par la qualité et la variété des intervenants. «Chaque jour une nouvelle discipline: ergothérapie, réflexologie, diététique. J’ai appris de nombreux conseils pratiques et conservé tous les documents. C’était très intéressant!»

Noëlie a travaillé toute sa vie comme aide-familiale, restant elle-même célibataire, mais entourant de sa chaleur plusieurs générations. Elle partage aujourd’hui son logement avec une amie de longue date qui a besoin d’être accompagnée dans ses problèmes de santé. «Le dernier soir du séjour "remise en forme", un accordéoniste est venu. Je me suis tout de suite levée et étais la première sur la piste de danse.»

Nous suivre