Notre histoire

Plus de 475 ans d’existence

C’est par un vote solennel du Conseil général, une assemblée réunissant tous les citoyens genevois, que l’Hospice général est fondé le 14 novembre 1535, sous le nom d’Hôpital général. A cette époque, son rôle consiste à offrir une assistance matérielle ou financière à des catégories de personnes très variées : mendiants, personnes âgées, malades, orphelins, femmes veuves, etc. Au nom d’une charité chrétienne quelque peu moralisatrice.

En 1868, l’Hospice général est créé par la loi constitutionnelle du 27 septembre. L’aide sociale devient alors un droit dont, toutefois, seuls les citoyens genevois peuvent jouir.

Il faudra attendre l’entrée en vigueur de la loi genevoise sur l’assistance publique en 1981 pour que l’aide sociale devienne un droit pour tous.

Le 14 octobre 2012, le peuple genevois adopte une nouvelle Constitution dans laquelle il confirme l’Hospice général comme l’organe d’exécution de la législation cantonale sur l’aide sociale, ancrant ainsi sa position-clé dans le paysage social genevois.
 

Nous suivre